Intervenant 2017-2018

Durant l’année universitaire 2017-2018, l’Esä a invité plusieurs intervenants afin d’apporter aux étudiants en art, un savoir spécifique en fonction de la thématique, celle qui  questionne la physique des particules, l’univers primordial et le rapport de l’homme à l’espace.

Nous présentons ici l’ensemble des conférences et des workshops qui se sont déroulés à l’Esä.

Charlotte Bigg

Conférence de Charlotte Bigg, Esä, 26 novembre 2017

Historienne des sciences, chercheuse au CNRS, Centre Alexandre Koyré

Le siècle de l’atome en image
26 octobre 2017
Esä, Site de Tourcoing

Dans le cadre du programme de recherche Images, sciences et technologies, l’Esä invite l’historienne des sciences Charlotte Bigg, Chercheuse au CNRS, Centre Alexandre Koyré (Paris). Il sera question de l’atome, entité invisible mais qui paradoxalement est à l’origine d’une production iconographique importante depuis le début du XXe siècle, de la photographie de la radioactivité par Becquerel au champignon atomique encore au logo IBM fait d’atomes individuels de xénon, emblème des nanosciences ».

affiche de la conférence de Charlotte Bigg, Esä, 26 octobre 2017

Conférence de Charlotte Bigg, Esä, 26 novembre 2017

 

———————————————————————————————–

Floriane Germain 

Docteur/PhD. muséologie, médiation patrimoine, pour l’Observatoire de l’Espace du CNES

L’Observatoire de l’Espace du CNES, un laboratoire arts-sciences à part
16 novembre 2017
Amphithéâtre du Pôle Arts Plastiques
Esä, site de Tourcoing
« Les relations arts-sciences sont en général envisagées comme un échange technologique et techniciste entre un artiste et un scientifique. L’artiste s’empare d’une technologie pour réaliser sa création, aidé par le scientifique. L’Observatoire de l’Espace envisage ces relations d’un point de vue plus large en incluant les sciences humaines et sociales. Porteur d’une vision anthropologique de l’espace, il cherche à apporter toute cette complexité de vue à la création. Par la mise en lumière d’un patrimoine spatial peu connu mais porteur de récits qu’il propose à des artistes pour inspirer leur réflexion artistique, l’Observatoire de l’Espace initie de nouveaux récits et de nouvelles appropriations du monde spatial, éloigné de son seul aspect technologique et scientifique pour réfléchir à ce que l’Espace fait à l’Homme. »

 

Affiche de l’intervention de Floriane Germain, 16 novembre 2017

Aurélien Barrau

Astrophysicien, laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie (CNRS-IN2P3)

L’espace-temps à l’épreuve de l’esthétique
23 novembre 2017
Amphithéâtre du Pôle Arts Plastiques
Esä, site de Tourcoing

Dans cette conférence, je commencerai par dresser le tableau de l’état des connaissance scientifiques quant à l’origine de l’Univers et à la structure de l’espace-temps. Puis nous ferons face aux difficultés qui fissurent cette vision et qui pourraient servir de guides ou de signes pour élaborer les prochaines représentations du Cosmos. Enfin, nous interrogerons ces concepts depuis des points de vue philosophique et esthétique.
Affiche de l’intervention de Aurélien Barrau, novembre 2017
Conférence Aurélien Barrau, présentation par Nathalie Stefanov et Cyril Crignon, Esä, 23 novembre 2017
Photographie de Aurélien Barrau pour un projet artistique de Marie Rosier

———————————————————————————————–

Entretien filmé de Aurélien Barrau par Cyril Crignon, réalisé e 22 novembre 2017

Intersection entre art et science

Lire l’entretien retranscrit : Entretien-avec-Aurélien-Barrau par Cyril Crignon